Une bande annonce interactive pour Avatar

Alors qu’il reste un peu moins d’un mois à attendre pour découvrir Avatar, le dernier film de James Cameron, je vous propose de vous plonger un peu plus en détail dans l’univers très riche du film (lire à ce sujet l’article de Wired) avec leur toute nouvelle bande annonce interactive : Official Avatar Interactive Trailer Powered by Adobe AIR. Il s’agit en fait d’une application propulsée par AIR qui vous permet de lire une bande annonce “augmentée” de nombreux détails sur les personnages ou les équipements du film :

La bande annonce interactive de Avatar
La bande annonce interactive de Avatar

Bon OK ce n’est pas vraiment le premier film interactif, mais je trouve que de repackager la bande annonce avec des “hot spots” et tout un tas de news en provenance de Twitter, YouTube, FlickR… est plutôt une bonne idée. Disons que l’ensemble est très efficace, idéal pour faire patienter les fans. Et pour celles et ceux que ça branche, ne ratez sou aucun prétexte le site dédié aux produits dérivés du film et notamment les cartes en réalité augmentée : Avatar i-Tag.

(via Mashable)

Les commentaires sont fermés

Découvrez Waatavi, le premier social MMO

Depuis le temps que je vous parle des univers virtuels il me tardait de pouvoir être impliqué dans un projet d’envergure? Laissez-moi donc vous parler de Waatavi, une plateforme sociale de nouvelle génération qui vient juste de rentrer en phase beta. Le site est pour le moment très pauvre mais vous trouverez des tonnes d’infos sur le blog et le profil Facebook.

logo_waatavi

Social Games + Casual MMO = Social MMO

Vous connaissiez déjà les plateformes sociales de jeux comme OMGPOP, Doof ou CasualCollective (à mi-chemin entre casual games et réseaux sociaux). Vous connaissiez déjà les casual MMO comme SmallWorlds ou OurWorld (à mi-chemin entre casual games et jeux massivement multi-joueurs). Et bien Waatavi ce situe à mi-chemin de ces concepts, ou du moins cette plateforme ambitionne de couvrir à la fois les aspects sociaux, virtuels et jeux multi-joueurs. Lors de mes premières rencontres avec les équipes de Pulsanim Interactive nous avons ainsi travaillé sur un concept de simulation de vie  au sein d’une communauté virtuelle centrée sur les jeux multi-joueurs.

Le tableau de bord de Waatavi
Le tableau de bord de Waatavi

L’innovation majeure de ce projet est de proposer une plateforme hybride qui prenne la forme d’un portail communautaire de jeux en ligne et d’un univers virtuel “casual. Donc pour résumer :

  • Vous disposez d’un profil avec des fonctions communautaires classiques (liste d’amis, groupes, badges, messagerie, mur, partage de contenus…) ;
  • Vous créez un avatar qui va évoluer dans un univers virtuel plus immersif (gestion du look mais également des compétences et de l’espace perso – l’appartement) ;
  • Vous participez à des jeux multi-joueurs (avec commentaires, notes, classements et boosts).

C’est la complémentarité de ces deux facettes qui fait l’originalité de la plateforme (qui représente tout de même une année entière de R&D). Aujourd’hui le modèle est finalisé, mais pas les développement, voilà pourquoi la phase beta ouverte cette semaine va se dérouler sur plusieurs mois. L’objectif étant de stabiliser le périmètre d’ici à mars 2010 pour pouvoir ensuite l’enrichir progressivement.

Gros point fort de la partie “univers virtuel”, le décor en all scrolling map que l’on ne retrouve sur aucun autre univers accessible au travers du navigateur. Le look&feel est réaliste et propose un rendu en cell shading intéressant pour bien discerner les avatars :

La place publique de Waatavi
La place publique de Waatavi

Il existe de nombreuses options de personnalisation des avatars (vous noterez au passage que votre avatar n’est pas figé mais se dandine pendant la séance d’habillage) :

La personnalisation de l'avatar chez Waatavi
La personnalisation de l'avatar chez Waatavi

Au niveau des différents espaces communautaires, il n’y a pour le moment qu’un seul plateau où l’on retrouve la discothèque pour faire des rencontres (et oui, car cette plateforme s’adresse avant tout aux ados) :

Les premiers croquis de la discothèque
Les premiers croquis de la discothèque

Sinon vous avez aussi le cinéma où il est possible de visionner des bandes annonces avec vos amis et de faire des commentaires “en séance” :

Le cinéma de Waatavi
Le cinéma de Waatavi

Côté portail, les profils sont assez riches et autorisent un bon niveau de sociabilisation autours des profils (avatars) et des jeux :

Les profils sur le portail
Les profils sur le portail

Pour le moment il n’y a que deux jeux de finalisés mais de nombreux devront suivre (dont des équivalents de Texas Hold’em, jeu de tanks, Mario Kart-like) : Just Draw It et Wordinary. Les parties permettent à 6 joueurs de s’affronter en même temps :

Un jeu multi-joueur sur Waatavi
Un jeu multi-joueur sur Waatavi

Il y a également tout un volet social avec l’implémentation de Facebook Connect qui vous permet de relier vos deux profils (Facebook et Waatavi) afin d’entendre votre graph social (une application Facebook totalement synchronisée est en cours de développement, elle reprendra l’intégralité du contenu). A terme d’autres widgets devaient sortir (notamment pour les blogs et pour les réseaux sociaux compatibles OpenSocial).

Partenariats et messages ciblés

Concernant les contenus, précisons que de nombreux flux sont disponibles dans l’univers : YouTube, FlickR et même Jiwa pour la musique. Ces partenariats ont de l’importance car ils vont permettre de générer tout une dynamique communautaire autour du partage de contenus multimédia in-game où il sera possible d’acquérir une chaine hifi Jiwa qui permettra à l’utilisateur de partager ses titres préférés publiquement, c’est à dire diffuser un titre musical en temps réel à son cercle d’amis connectés (seules les personnes dans la même room pourront l’entendre).

Il existe déjà des univers disposant de partenariats médias solides (je pense notamment à Taatu) mais Waatavi apporte en plus une dimension social gaming non négligeable (grâce à des années d’expérience en tant que prestataire dans le domaine).

Pour ce qui est des annonceurs, ils ne sont pas en reste car la plateforme sera dotée de nombreuses possibilités et formats : bannières, thèmes, interstitiels sur le portail, objets virtuels, évènements, sponsoring dans l’univers… cf. Waatavi For Brands.

Un modèle économique reposant sur l’abonnement et les objets virtuels

Un modèle premium est prévu dés le lancement de la plateforme avec un système d’argent de poche qui sera versé chaque mois pour acheter des objets virtuels ou customiser son avatar. Mais c’est du côté des jeux que l’on trouvera des choses intéressantes avec la possibilité d’acheter des boosts pour améliorer ses performances en partie (extension de temps, malus pour l’adversaire… ex : la peau de banane dans Mario Kart).

Déjà des soldes chez Waatavi ?
Déjà des soldes chez Waatavi ?

Comme vous pourrez vite vous en rendre compte il reste un certain nombre de détails à régler sur la plateforme, mais c’est à ça que servent les phases beta ! En tout cas le projet avance vite et je suis impatient de le voir déployer dans sa totalité. Petit conseil : pour bien apprécier la plateforme je vous recommande de vous y connecter entre 17 H 30 et 18 H 30 pour les Happy Games Hours.

Des sites 100% Flash pour Converse et H&M

Après la grande vague des années 2000 (Boo.com, Celio…), j’ai comme l’impression que les boutiques en ligne 100% Flash font leur grand retour. Récemment se sont Converse et H&M qui s’y sont mit.

Commençons par le nouveau site de Converse (découvert chez le Capitaine Commerce) qui propose une expérience plus riche que son site satellite Converse Skateboarding. Il y a tout d’abord une page d’accueil avec un large carrousel (sobre sur le cœur de page mais chargée sur le fond et le header) :

La page d'accueil du site de Converse
La page d'accueil du site de Converse

Le plus intéressant est du côté des pages de liste avec un moteur de filtres très graphique :

La page de liste du site de Converse
La page de liste du site de Converse

Il y a ensuite des pages produit plutôt épurées mais avec un bon zoom :

Le zoom de la page produit du site de Converse
Le zoom de la page produit du site de Converse

N’hésitez pas à faire un tour sur le configurateur (un grand classique) :

Le configurateur de Converse
Le configurateur de Converse

Et pour finir il y a également une rubrique éditoriale avec du contenu audio (playlists) et vidéo :

Les contenus vidéo du site de Converse
Les contenus vidéo du site de Converse

Au final ils nous proposent une expérience très agréable avec une navigation intuitive, des produits bien mis en scène et surtout des URL lisibles à chaque écran (une bonne pratique).

Autre ambiance pour le nouveau site de H&M avec une mise en page flottante dès la page d’accueil :

La page d'accueil du site de H&M
La page d'accueil du site de H&M

Si vous cliquez sur l’image et que vous passer l’intro vous tombez alors sur une fonction étonnante, une sorte de navigateur 3D dans la nouvelle collection :

Le navigateur 3D de H&M
Le navigateur 3D de H&M

La navigation se fait à la souris et les produits défilent d’avant en arrière (de même que sur le côté) de façon anarchique. La manipulation de cette interface est compliquée car la souris réagit très mal (pas de support de la molette ou du clavier). Il y a également un moteur de filtre mais qui s’affiche de façon aléatoire.

Signalons également d’autres fonctionnalités comme le Style Guide qui fonctionne comme un magazine en ligne :

Le Style Guide de H&M
Le Style Guide de H&M

Dans la même série il y a aussi le Fashion Studio qui vous permet de composer votre look :

Composez votre look dans le Fashion Studio
Composez votre look dans le Fashion Studio

Il y a enfin une rubrique éditoriale avec des interviews de stylistes et des reportages d’ambiance :

Les Fashion Video de H&M
Les Fashion Video de H&M

Force est de constater que la forme l’emporte trop sur le fond. Comprenez par là que même si le contenu est intéressant, la mise en page flottante (menu, cœur de page…) et les fonds de page ne facilite pas le repérage et nuisent fortement à la lisibilité. J’aurais beaucoup de mal à défendre ce site car il semble sorti d’une autre époque, celle où l’on cherchait l’exploit technologique avant l’efficacité marchande ou la valorisation des produits. Bref, un contre-exemple.

Compte-rendu de la Journée Mondiale de l’Utilisabilité 2009

C’est le 12 novembre dernier que c’est tenu la cinquième édition de la Journée Mondiale de l’Utilisabilité à Paris. Une soixantaine de personnes avaient ainsi fait le déplacement pour découvrir les techniques et tendances de l’utilisabilité appliquées au commerce en ligne.

Les intervenants de la Journée Mondiale de l'Utilisabilité 2009
Les intervenants de la Journée Mondiale de l'Utilisabilité 2009

Je vous propose donc de découvrir l’intégralité des supports et des vidéos de cette matinée sur cette page : Journée Mondiale de l’Utilisabilité 2009.

Encore un grand merci aux intervenants (Olivier, Raphaël, Jérémie, Vincent et Romain) et aux partenaires de cet évènement (Bertrand et Lucas).

Je vous donne rendez-vous l’année prochaine. La date sera la même, reste à choisir le thème (vos suggestions sont les bienvenues).

Les commentaires sont fermés

Nouvelles versions pour Flash, AIR et Silverlight

Sur ce coup là j’ai carrément un train de retard, c’est inacceptable car en une semaine ce ne sont pas une mais trois nouvelles versions de technologies RIA / RDA qui viennent d’être annoncées.

Commençons par Adobe avec les sorties en beta de Flash 10.1 et de AIR 2.0 : AIR 2 and Flash Player 10.1 Betas now Available.

Au programme des nouveautés pour Flash 10.1 :

  • Prise en charge du multi-touch ;
  • Gains de performance ;
  • Disponibilité prochaine sur des terminaux mobiles comme le Palm Pre (cf. Full Adobe Flash Is Coming Soon to Mobile) ;
  • Grosse amélioration de la gestion de la mémoire.
Meilleure gestion de la mémoire avec Flash 10.1
Meilleure gestion de la mémoire avec Flash 10.1

Concernant AIR 2.0, voici les nouveautés :

  • Prise en charge des périphériques de stockage et du hardware (micro, webcam…) ;
  • Possibilité d’accéder aux commandes natives ;
  • Prise en charge du multi-touch et des commandes gestuelles ;
  • Mise à jour du moteur de rendu pour une meilleure gestion du HTML 5 / CSS 3…

Pour plus de détails ça se passe ici : Introducing Adobe AIR 2 beta.

Du côté de chez Microsoft, ils viennent tout juste d’annoncer la beta de Silvelright 4 lors de la Professional Developers Conference 2009. Voici les nouveautés :

  • Prise en charge complète de l’impression ;
  • De nouveaux éléments de formulaire (Rich Texbox with links…) ;
  • amélioration de la fluidité de l’interface et des effets proposés ;
  • Support de la webcam, du micro, du clic droit et de la molette dela souris ;
  • Copier / Coller depuis le clipboard ;
  • Fonctionne dans Google Chrome ;
  • Des applications deux fois plus rapides au démarrage (mais pas forcément à l’exécution ?) ;
  • Accès aux répertoires utilisateurs (“Mes documents, “Ma musique”…)…

C’est sur ce dernier point que Microsoft dévoile ses réelles intentions quand à cette nouvelle version de Silverlight : concurrencer à la fois Flash et AIR. Il sera ainsi possible d’installer des simili-applications sur votre bureau (ils appellent ça des client apps) pour pouvoir contourner les limitations du navigateur (et notamment la sandbox qui l’isole du système). Autant dire que cette possibilité change complètement la donne : Silverlight Four Is Going To Be Huge.

Illustration avec SilverFace, une Rich Desktop Application conçu avec le SDK de Facebook :

Silverlight + Facebook = SilverFace
Silverlight + Facebook = SilverFace

Pour résumer : ça ressemble à une application, ça se comporte comme une application et c’est du 100% Facebook (plus d’infos ici : Silverlight 4 In Beta, Screenshots of Facebook Desktop App et The Windows Platform, Silverlight 4, and Facebook.

Wow, que de nouveautés et de très très grosses ambitions pour Adobe et Microsoft qui semblent bien avoir décidé de se prendre de vitesse l’un comme l’autre. Pour le moment il ne s’agit que de versions beta, il reste encore à stabiliser tout ça, mais je pressens que 2010 va être l’année où la frontière entre service en ligne et application va disparaitre.