De l’inévitable rapprochement entre marketing et technologie

Saviez-vous que la régie de Snapchat allait très prochainement proposer une option de ciblage comportemental dans son offre publicitaire ? Une nouvelle très intéressante, à condition de connaitre Snapchat, de bien appréhender l’audience de cette plateforme, de savoir ce qu’est le ciblage comportemental, d’en connaitre les avantages et les limites, et bien entendu d’être en capacité à exploiter cette option de ciblage. Oui je sais, ça fait beaucoup de conditions. De même, saviez-vous que Facebook était en phase finale de test d’une solution de header bidding ? Là encore, la nouvelle n’est intéressante que si l’on sait ce qu’est le header bidding et que l’on est en capacité d’exploiter cette technique. En tant que marketeurs, sommes-nous condamnés à nous transformer petit à petit en intégrateurs de solutions technologiques ? Oui je pense que c’est inévitable, mais rassurez-vous, tout va bien se passer (ou pas).

Le marketeur moderne face à la complexité de sa profession
Le marketeur moderne face à la complexité de sa profession

(more…)

Récapitulatif des annonces de l’été 2016

Nous sommes vendredi, il a plu hier, et les articles de la rentrée scolaire envahissent les rayons des hypermarchés. Il est donc grand temps de se remettre dans le bain (numérique) et de faire le point sur les événements marquants de ces dernières semaines estivales.

Pokémon GOGO

Si vous pensiez que la ferveur autour des Pokémons allait se calmer, hé bien s’est raté puisque l’application approche des 200 M d’utilisateurs17 photos from around the world that show ‘Pokémon GO’ is a global phenomenon. Dans toutes les villes que j’ai visitées cet été, j’ai pu effectivement croiser nombre de joueurs.

Rassemblement de joueurs de Pokémon Go dans un parc à Boston
Rassemblement de joueurs de Pokémon Go dans un parc à Boston

Au cas où vous vous poserez la question : oui, il est possible de tous les attraper puisqu’un joueur américain y est parvenu (This Pokemon Go champion actually caught ’em all), et ils a dû faire le tour du monde pour y arriver (America’s first Pokémon Go master is getting a free trip around the world to complete his Pokémon collection) !

Si le sujet vous intéresse, l’éditeur du jeu a des tonnes d’idées pour capitaliser sur ce succès : The CEO behind Pokémon Go just dropped some big hints to the future of the game.

Facebook est encore plus le roi du web

Facebook consolide sa position dominante avec l’annonce de résultats trimestriels toujours aussi flamboyantsFacebook crushes Q2 earnings, hits 1.71B usersPeople are more addicted to Facebook than ever. Du coup ils en profitent pour revoir les tarifs publicitaires à la hausse : Facebook says it’s running out of places in News Feed to show people ads.

La grosse annonce de l’été est sans conteste cette nouvelle fonctionnalité d’Instagram qui permet de publier des courtes séquences vidéo façon Snapchat  : Instagram launches “Stories,” a Snapchatty feature for imperfect sharing. Les spécialistes s’accordent à dire que les différences sont minimes : A Snapchat Story showing the (few) differences with Instagram Stories. Vu le nombre de Stories déjà publiées, il y a de grandes chances pour que Instagram gagne encore en popularité et approche parte à l’assaut de son premier milliard d’utilisateurs, d’autant plus que la découverte de nouveaux contenus est maintenant facilitée : Instagram adds an Events channel to show you the best videos from concerts and sporting events.

La nouvelle fonction Stories de Instagram
La nouvelle fonction Stories de Instagram

Sinon les pages de la version desktop de Facebook se dotent d’une nouvelle mise en page (Facebook launches new layout for Pages) et de nouvelles options de ciblage (9 new and semi-secret Facebook targeting options).

Notons également des changements de l’algorithme pour lutter contre les fermes à clics (Facebook has officially declared war on clickbait) et rassurer les éditeurs de contenu (Facebook organic reach is down 52% for publishers’ Pages this year).

Si personne ne peut contester l’incroyable succès des publicités natives sur les smartphones, les publicités sur la version desktop ne fonctionnent visiblement plus aussi bien qu’avant (P&G, the world’s biggest ad spender, is cutting back on targeted Facebook ads because they weren’t effective), d’autant plus que les bloqueurs de pub jouent au chat et à la souris (Facebook’s blocker-blocking ads blocked by blockers).

Twitter toujours à la traine

Si la croissance de Facebook semble ne pas vouloir s’arrêter, celle de Twitter est en revanche bien réelle, avec des résultats trimestriels décevants et un nombre d’utilisateurs actifs qui stagne : Twitter warns that advertiser demand is falling and the stock is crashingFacebook and YouTube are killing Vine. Rien de très étonnant dans la mesure où l’audience s’agglutine autour d’un duopole Facebook-Instagram / Youtube.

Twitter souffre visiblement toujours d’un problème de prise en main (les premières utilisations sont déroutantes pour un néophyte) et d’élitisme (il y a trop d’infos sérieuses pour séduire des milliards d’utilisateurs). Du coup, ils capitalisent sur les points forts de la plateforme et misent tout sur l’information en temps réel et le sportTwitter tries to explain itself – again! – via a new marketing campaign aimed at attracting users. Au passage ils en profitent pour faire le ménage afin de rassurer les annonceurs : Twitter has deleted 235,000 terrorist-related user accounts in the past six months.

S’il est maintenant acté que Twitter est quasiment six fois plus petit que Facebook en termes d’audience, cette analyse nous apporte un regard intéressant : Twitter Numbers Disappoint But Oh, That Data.

Sinon le service en lui-même continue sa lente évolution avec l’apparition d’un nouveau format publicitaire (Twitter’s newest ads are designed to get users to tweet), l’ouverture de la fonction Moments aux gros utilisateurs (Twitter Moments creation opens to influencers, brands, and soon, everyone) et le lancement d’une nouvelle source de revenus (Twitter introduces ‘promoted stickers’ for brands, with Pepsi as first partner).

Le nouveau format publicitaire de Twitter
Le nouveau format publicitaire de Twitter

Google a faim de contenus

Si vous suivez les J.O., alors vous avez forcément du consulté le hub de Google dédié à la compétition : Google wants to be your hub for the Rio Olympics. Plus qu’un simple widget, ce hub est en fait la première étape de la stratégie d’intégration de contenus dans les pages de résultats, d’ailleurs imité par Microsoft sur Bing (This is how Microsoft is trying to steal the gold medal from Google during the Olympics), en tout cas un moyen bien plus pratique que l’infâme application officielle.

Le module de résultats des J.O. sur Google
Le module de résultats des J.O. sur Google

La seconde étape de l’intégration de contenus directement chez Google a également été officiellement annoncée : Google’s AMP project expands beyond news, des détails ont même fuités sur la façon dont ils vont monétiser tout ça : Inside Google’s plans to give AMP pages more prominence in search results et AMP Ad Landing Pages (ALP) aims to speed up the page load time after the ad click.

Le hub pour les J.O. est la vitrine d’une technique dont je vous avais déjà parlé, les Progressive Web Apps (cf. Application mobile : tout est à revoir), et dont Google est le principal promoteur : A Beginner’s Guide To Progressive Web AppsBloated HTML, the best and the worse.

Sinon ils viennent de lancer une nouvelle application mobile (Google launches its Facetime-like Duo video calling app for Android and iOS), ils finalisent un nouveau système d’exploitation “léger” (Google’s Fuchsia operating system runs on virtually anything) et débutent les premières livraisons par drone (Google’s secretive drone delivery project just got cleared for testing).

Apple relance son chantier TV

Les premières rumeurs d’une TV made in Apple remontent à il y a plus de 7 ans. Il faut visiblement croire que la vision de programmes à la carte de la firme à la Pomme effraie tellement les networks qu’ils bloquent le projet depuis de nombreuses années. Du coup Apple est forcé de livrer un produit moins ambitieux pour rassurer les actionnaires : Apple’s new TV plan is a TV guide.

Ils ont également annoncé un surprenant projet d’émissions de TV dédiée aux applications mobiles : Apple’s ‘Planet of the Apps’ to feature Gary Vaynerchuk, Gwyneth Paltrow and Will.i.am.

Je vous épargne les innombrables rumeurs concernant un hypothétique iPhone 7, le web en regorge…

Le mobile dévore toujours le monde

L’iPhone devient le produit le plus populaire de l’histoire de l’humanité : Apple has officially sold 1 billion iPhonesThe most popular product of all time. L’iPhone, et plus généralement les smartphones, est incontestablement l’objet le plus iconique du XXIe siècle, d’ailleurs Apple n’est pas le seul à en tirer profit : Strong Galaxy S7 sales push Samsung to biggest profits in over two yearsAndroid’s smartphone marketshare hit 86.2% in Q2.

J’ai vraiment l’impression de me répéter, mais il est plus qu’urgent pour vous de développer une vraie stratégie mobile et d’adopter une approche mobile-first pour vos prochains lancements de produit.

Des transactions records

Comme tous les ans, le mois d’août est l’occasion de réaliser de gigantesques opérations d’acquisition dans le secteur technologique. Pourquoi ? Aucune idée… Toujours est-il que le mercato 2016 dépasse les 50 milliards de $ :

Pour celles et ceux qui doutent encore de la réalité de la transformation digitale, amusez-vous à comparer les montants de ces rachats avec ceux de secteurs d’activité plus traditionnels…

Autres annonces

S’il vous reste un peu de courage, voici les dernières annonces qui ont retenu mon attention :

 

emerging-tech-hc-2016

Si j’ai raté des annonces importantes, n’hésitez pas à les préciser dans les commentaires.

Il n’y a plus de marketing digital, mais du marketing pour des clients digitaux

J’imagine que vous avez forcément dû lire dans les derniers mois un article prophétisant la fin du e-marketing et l’avènement de telle ou telle nouvelle pratique (ex : growth hacking…). Le point commun de ces articles est le déficit d’attention des consommateurs (Revenge of the Goldfish: Marketing to the 8-Second Generation) et l’impératif de les émerveiller à chaque instant sinon… sinon on ne sait plus trop quoi en fait, puisque de toute façon il est communément admis que les clients sont satisfaits, mais pas fidèles. L’erreur que vous pourriez faire est de prendre cette assertion au pied de la lettre sans chercher à définir précisément ce que l’on entend par “satisfaits” (à partir de quel taux de satisfaction peut-on considérer qu’un client est satisfait ?) et par “fidèles” (à partir de combien d’achats successifs ou de quelle récurrence peut-on décréter qu’un client est fidèle ou non ?). Bref, les généralités et les poncifs s’installent et on se retrouve à passer d’une tactique d’activation à une autre, sans chercher à suivre un cap.

(more…)

L’utilisabilité du réseau Tor en nette amélioration

Il ne se passe pas une semaine sans que l’on entende parler de failles de sécurité ou de hauts faits de hackers originaire de pays dont le nom nous évoque gouvernements corrompus, vodka et bottes de neige. Cet état d’insécurité ainsi qu’un contexte paranoïaque grandissant a stimulé les pratiques d’anonymisation, à savoir d’utilisation de l’internet de façon complètement anonyme. L’outil le plus connu pour surfer en se cachant et accéder au deep web est sans contexte Tor. Cela fait un petit moment que je m’intéresse à ce fameux web profond (Le Dark Social complique la tâche des annonceurs) et je peux vous garantir que des progrès considérables ont été réalisés en matière de simplicité d’accès. Je profite de l’accalmie estivalo-footbalistique pour aborder un sujet un peu plus léger que la transformation numérique, mais néanmoins cruciale : l’utilisabilité du dark net.

(more…)

Usages et enjeux des interfaces vocales

Il y a deux semaines, Apple a annoncé la disponibilité prochaine de Siri sur MacOS (À la découverte de Siri). Et comme à chaque fois, le monde s’extasie devant tant d’audace et d’innovation de la part de la marque à la pomme. Saviez-vous que la recherche vocale était disponible sur le navigateur Chrome depuis deux ans (Chrome 35 launches with ‘OK Google’ voice search) ? Saviez-vous également que Cortana, l’assistante personnelle de Microsoft est disponible dans Windows 10 depuis le début de l’année dernière (Cortana Arrives on the Desktop & Here’s What She Can Do for You) ? Outre ma petite pique habituelle à la secte des adorateurs de la société qui facture 25 € un câble USB (minimum), je souhaite aujourd’hui attirer votre attention sur la montée en puissance des interfaces vocales, celles qui vont nous permettre de transformer un vieux rêve : des utilisateurs / consommateurs connectés et accessibles en permanence (pour de vraiment vrai).

(more…)

Les commentaires sont fermés